Rencontrer la grande famille à Sidcup: récit d’un enchantement

A Renaissance, voyager en groupe c’est une sacrée aventure ! Alors que nos expériences antérieures nous ont préparés à s’attendre au pire, nous sommes plutôt fières d’en avoir perdue qu’une seule (ou presque !) à l’embarquement faute de place dans l’avion (ou en langage plus courant : « oubli de check-in »). Soulagées, les demoiselles de Genève s’affalent sur les bancs confortables des trains anglais. Une passionnante discussion sur le Brexit leur fait vite oublier que le Gatwick Express ne les emmènera pas directement à Sidcup ; elles sont rappelées à l’ordre par une voix vaguement familière « This train has reached its final destination. Please leave the train ». Deux correspondances de ratés alors que le week-end n’a même pas encore commencé !? Il ne leur reste plus qu’à faire recours à la bonne vieille méthode de compter sur les doigts les quatre gares qui les séparent de Lewisham. Arrivées à Lewisham à 18h25, elles-défient-le-temps : Remplies de courage, elles exploitent au mieux les 00:00 minute restante pour sauter à bord du Sidcup Express, se lancent dans une course sans précédent et se félicitent mutuellement de leur exploit foireux.

La bonne nouvelle, c’est que nous savions à l’avance que ça en vaudrait la peine. A peine rentrées bien au chaud dans l’Eglise New Community Church nous sommes chaleureusement accueillies par la grande famille New Ground – Quelle joie ! Une joie entièrement partagée lors des moments de louanges. « J’ai énormément apprécié l’état d’esprit qui émanait tout au long de la conférence » confie Diane. « Jamais sur-fait mais d’une bienveillance et d’une joie authentique. Tout m’a plu, et j’ai spécialement aimé un moment de louange durant lequel, avec une grande liberté, un homme s’est mis à chanter en langues, au micro (hors scène) et ce chant ressemblait à des percussions. Ça a ouvert une porte dans mon âme pour que le Saint-Esprit puisse entrer plus profondément. Ensuite, un autre homme en a donnée une interprétation, en chantant aussi. A Sidcup, Dieu m’a constamment charmé et ravi mon cœur ». 

img_2051

La soirée se poursuit dans la bonne humeur et en famille avec nos chères sœurs en Christ de Montpellier qui nous rejoignent pour le quizz et baptisent notre groupe suisse « Les Frenchies ». Nous avons entrevue la victoire une fraction de secondes pour ensuite la perdre de vue…Rapidement. En tout cas, nous avons tout donné…

Samedi soir a marqué un moment fort pour Mee qui partage : « La prédication sur Jonas, qui a terminé sur un appel à la repentance, a été un moment très fort car beaucoup de personnes se sont avancées en réponse à cet appel. C’était la première fois que j’entendais prêcher sur l’histoire de Jonas de la sorte, c’était super ! »  Kesso poursuit : « L’appel à la repentance a engendré un moment de lutte dans mon cœur…Entre une voix qui voulait me faire croire que je n’avais pas besoin de m’afficher en public, et que ceci pouvait se faire à n’importe quel autre moment que celui-ci, et une autre bien plus forte qui grondait en moi et me suppliait de faire un sprint jusqu’au trône de grâce sans quoi ce moment de grâce serait perdu. Cette mise à mort de mon orgueil et ce moment de vulnérabilité m’ont ouvert grand une porte qui s’était entrefermée toute seule dans mon approche à partager l’Evangile ». 

Raissa elle aussi, est sincèrement stupéfaite : « Dieu n’a jamais été plus présent pour moi. Chaque enseignement, moment de louange, prière et même discussion interactive avec d’autres personnes changeaient la donne. Bien sûr, c’étaient les messages qui étaient vraiment frappants et me donnaient une claque me reconduisant sur le droit et vrai chemin de ce que Dieu veut pour moi. Je garde en moi des blessures, mais maintenant j’ai comme un feu ardent en moi et suis prête à marcher dans une totale obéissance. C’est une bonne chose que ma famille d’Eglise soit là pour m’aider dans cette épreuve ».

C’est avec un léger pincement au cœur que les Genevoises (et Frenchies) se sont dit au revoir un dimanche matin pluvieux. « La vérité dans l’amour » a fortement marqué chacune d’entre nous. Dieu nous a parlées à chacune, clairement, et nous a encouragées comme Lui seul peut le faire. Quelle joie de voir tous ces jeunes en feu pour Jésus-Christ et qui ont soifs d’aller plus loin avec le Seigneur. Nous sommes ensemble en mission, et cela s’est vraiment fait ressentir. Un tout grand merci à New Ground et a New Community Church pour leur accueil chaleureux, et à tout bientôt !

Photo prise par: Hole in a Box

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.